Véhicule écologique Voiture propre

Les nuisances du transport moderne

photovoltaique

Une fois construits et en exploitation, les autoroutes et autres équipements de transport (tels que les terminaux) ont des effets durables sur la qualité des eaux avoisinantes et de l'hydrologie locale. Ce sont des vecteurs constants de sédiments et de produits contaminateurs résultant de l'écoulement des matériaux déposés à la surface de la route par la circulation et les équipes d'entretien des routes, et par l'érosion des accotements et la dégradation des matériaux de construction. Les écoulements s'infil trent dans les nappes phréatiques en se déversant directement dans des étangs adjacents et d'autres eaux de surface, par les systèmes de drainage, et par l'infiltration des eaux de surface. La migration du salage des routes dans les réservoirs publics et les puits privés constitue un problème important. La trace physique que laisse le système de transport a également de profondes répercussions: les cours d'eau sont déviés et les marais remplis, ce qui empêche le mouvements d'eau et modifie l'emplacement des réseaux de cours d'eau et de drainage.

 

 


 

Les effets du système autoroutier sont accompagnés par ceux d'autres secteurs du système de transports. Le transport naval cause plusieurs nuisances uniques aux systèmes aquatiques. Les voies navales à fins commerciales sont draguées afin d'élargir et de creuser les canaux, ce qui per- turbe les sédiments de fond et les produits contaminateurs. Il est établi que le transport naval est un vecteur fâcheux d'espèces exotiques. Le transport naval de produits dangereux peut conduire au largage de ces produits, entraînant la pollution de l'eau, mais aussi de la terre et de l'air.

Pour aller plus loin

http://www.transportdurable.com - site du transport doux

http://www.eco-mobilite.com - L'éco-mobilité

 

 

 

 

 

|Contact |Reproduction interdite : Vehicule ecologique.fr